Riddez-Morrisett

Mia-Riddez

1914 – 1995

Mia Riddez was born in France on the 28th of February, 1914 into a well known 

musically gifted  family. Her father sang with the Paris Opera for 15 years, 

her mother a concert pianist.

When Mia was 5 her father was contracted to teach at the College de Montreal

bringing the family to Canada. 

At the age of 13 she enrolled at École des Beaux Arts in Montreal.

As a young girl Mia worked as a sales clerk and as a housekeeper for the Bronfman family.

She started her theatrical career in Joliette where she was involved in the presentation of a play presented in the theatre under the old market place. At the time this site was considered the cultural centre of Joliette.

In 1938 she married an aspiring writer, Louis Morisset. Mia collaborated on his radio series Rue des Pignons which evolved into a well known TV series.

She wrote the locally filmed TV drama “Terre Humaine” for Jean Duceppe and “Le Grand Remous”. They both became very popular TV series.

Having visited Rawdon in 1978 she moved to Rawdon.

Following the death of her husband in 1968 she collaborated with her granddaughter, Dominique Drouin.

She was also known as a social activist very much involved in an effort to build a retirement home for actors & actresses who could no longer support themselves.

She was the first woman president of the Union des Artistes.

She was honoured by La Société nationale des Québecoises  (SNQL).

The Maximillien-Boucher prize for arts was awarded to Mrs. Riddez-Morisset in the Salle Rolland-Brunelle in the Joliette CGEP. 

Mia-Riddez
1914 – 1995

Mia Riddez est née en France le 28 février 1914 dans une famille connue pour ses talents musicaux.
connue et douée pour la musique. Son père a chanté à l’Opéra de Paris pendant 15 ans,
sa mère était pianiste de concert.

Lorsque Mia a 5 ans, son père est engagé pour enseigner au Collège de Montréal, ce qui amène la famille au Canada.
ce qui a amené la famille au Canada.

À l’âge de 13 ans, elle s’inscrit à l’École des Beaux-Arts de Montréal.
Dans sa jeunesse, Mia a travaillé comme vendeuse et comme gouvernante pour la famille Bronfman.

Elle a commencé sa carrière théâtrale à Joliette, où elle a participé à la présentation d’une pièce au théâtre situé sous l’ancienne place du marché. À l’époque, ce site était considéré comme le centre culturel de Joliette.

En 1938, elle épouse un écrivain en herbe, Louis Morisset. Mia a collaboré à sa série radiophonique Rue des Pignons, qui est devenue une série télévisée bien connue.

Elle a écrit le feuilleton télévisé local “Terre Humaine” pour Jean Duceppe et “Le Grand Remous”. Ces deux séries sont devenues des séries télévisées très populaires.
Après avoir visité Rawdon en 1978, elle s’est installée à Rawdon.

Après la mort de son mari en 1968, elle a collaboré avec sa petite-fille, Dominique Drouin.

Elle était également connue comme une activiste sociale très impliquée dans la construction d’une maison de retraite pour les acteurs et actrices qui ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins.

Elle a été la première femme présidente de l’Union des Artistes.

Elle a été honorée par la Société nationale des Québécoises (SNQL).
Le prix Maximillien-Boucher pour les arts a été décerné à Mme Riddez-Morisset dans la salle Rolland-Brunelle du CGEP de Joliette.

Traduit avec DeepL.com (version gratuite)