The Association of Good Roads L’Association des bonnes route

In the 1940s, the Rawdon Chamber of Commerce joined forces with the Association of Good Roads to keep major roads open in the winter. Their goal was to make Route 18, the shortest route from Rawdon to Montreal, passable in winter as well as summer.

In 1942, Jean Pontbriand took up the challenge and signed a contract with another contractor to remove snow from Route 18 between Mascouche and Terrebonne.

M. Pontbriand studied the problem of removing snow from the road and decided that the best way to remove snow was with a snow blower. After studying the requirements, he designed a mechanism to be mounted on the back of a tractor to blow the snow rather than plow it from the highway.

With the plans made, he approached the local company of Maillot and Sons with his plans. After much discussion and tweaking of the plans, the company was able to build this snow blower. 

This equipment is still in use today to clear not only roads, but also yards and other areas that require snow removal.

The Mailhots went on to create other mechanisms and tools. One such invention was a bicycle rack with an anti-theft device, which was soon in front of stores throughout Quebec.

Dans les années 1940, la Chambre de commerce de Rawdon s’associe à l’Association des bons chemins pour garder les routes principales ouvertes en hiver. L’objectif est de rendre la route 18, la plus courte entre Rawdon et Montréal, praticable hiver comme été.

En 1942, Jean Pontbriand relève le défi et signe un contrat avec un autre entrepreneur pour déneiger la route 18 entre Mascouche et Terrebonne.

M. Pontbriand étudie le problème du déneigement de la route et décide que la meilleure façon de déneiger est d’utiliser une souffleuse à neige. Après avoir étudié les besoins, il conçoit un mécanisme à monter à sur un tracteu pour souffler la neige plutôt que de la déneiger de la route.

Une fois les plans élaborés, il s’est adressé à l’entreprise locale Maillot and Sons. Après de nombreuses discussions et modifications des plans, l’entreprise a pu construire cette fraise à neige. 

Cet équipement est encore utilisé aujourd’hui pour déblayer non seulement les routes, mais aussi les cours et autres endroits nécessitant un déneigement.

Les Mailhots ont ensuite créé d’autres mécanismes et outils. L’une de ces inventions est un support à bicyclettes muni d’un dispositif antivol, qui ne tarde pas à se retrouver devant les magasins de tout le Québec.

Traduit avec DeepL.com (version gratuite)